Les boutiques des sciences

Les boutiques des sciences, outils de justice cognitive au service du développement durable

  1. Origines

Les relations qui existent entre sciences et sociétés ont depuis toujours été soumis à des obstacles dont le plus important est le rejet pur et simple que la science entretient vis à vis des savoirs non scientifiques. L’une des raisons principales de ces obstacles est que le besoin croissant de démocratie participative des citoyens est maintenu à l’écart de la recherche institutionnelle. Dans ce contexte, il devient alors important d’émettre des interrogations sur non seulement les relations entre les sciences mais aussi sur les relations qu’entretiennent ces sciences avec les savoirs locaux (profanes) et la société civile. C’est là qu’intervient le concept de boutique des sciences.
L’université, carrefour de la recherche, de l’enseignement et de la diffusion des savoirs apparait alors comme le cadre parfait pour essayer de combler ce gouffre entre science et savoirs locaux. more « Les boutiques des sciences »