Les outils de travail collaboratif

Le travail collaboratif : les origines

Travailler ensemble est devenu une nécessité aujourd’hui pour les étudiants, les chercheurs, et les professionnels de différents domaines. Il existe plusieurs moyens pour faire cela, dont le travail collaboratif.

L’expression « Travail collaboratif » fait son apparition en 2002 avec Yochai Benkler, dans son essai intitulé « Coase’s Penguin, or, Linux and The Nature of the Firm« , où il parle de l’émergence d’un nouveau mode de production et de travail. « In this paper I explain why we are beginning to see the emergence of a new, third mode of production, in the digitally networked environment, a mode I call commons-based peer production. » (Yochai Benkler, Coase’s Penguin, or, Linux and The Nature of the Firm, 2002: 1).

Yochai Benkler
Yochai Benkler

Le travail collaboratif ou « teamwork » est une autre forme de travail où des personnes collaborent grâce aux technologies de l’information et de la communication. Ce mode de travail n’est plus fondé sur l’organisation hiérarchisée traditionnelle; et fait le plus souvent appel à des technologies et outils informatiques.

Dans cet article, il sera présenté quelques outils de travail collaboratif. Il fait suite à l’article Ressources numériques libres portant sur les ressources de travail pour les étudiants et les chercheurs en libre accès ou gratuits.

Les outils de travail collaboratif

Le « teamwork » a pris une autre ampleur avec l’utilisation des outils modernes de travail collaboratif, dont les premiers font leur apparition dans les années 1970 avec le Bulletin board system (BBS), un serveur équipé d’un logiciel permettant les échanges de message et le stockage de fichiers. Ces outils sont très diversifiés (gratuits, payants, spécialisés, etc) et sont aujourd’hui très utilisés.

On peut regrouper ces outils en deux grandes catégories : les outils de gestion de documents et les plateformes collaboratives.

Les outils de gestions de documents permettent de créer divers types de contenu numérique, de les partager et de collaborer à leur amélioration. Quant aux plateformes collaboratives, ce sont des espaces de travail virtuels. Ils regroupent en un seul lieu (le plus souvent un site internet ou une application) les outils liés à la gestion des projets.

Les outils de gestion de documents

Google met à la disposition de ses utilisateurs une suite d’outils de travail collaboratifs accessibles gratuitement.

Google Drive est le service de stockage de fichiers de Google. Il stocke tout le contenu réalisé sur les autres outils de la suite Google. On peut également y stocker des dossiers et autres types de fichiers. Le service permet de partager des documents avec des personnes en ajoutant leur adresse mail. On peut également collaborer sur la gestion de contenu en créant un espace de partage.

Google Drive
Logo de Google Drive

En plus du stockage sur le cloud et de la gestion collaborative de documents, Google dispose d’une suite bureautique qui permet de créer, de modifier des documents en ligne et de travailler en équipe en temps réel.

Google Docs est un logiciel de traitement de texte, Google Sheets un tableur (semblable à MS Excel), Google Slides un logiciel de présentations et Google Forms un outil pour réaliser des formulaires/questionnaires.

Logo des outils de gestion de documents de Google
Logo des outils de gestion de documents de Google

Toutefois, d’autres structures ou entreprises autres que Google offrent des outils de gestion de document.

C’est le cas de Dropbox qui est également un outil de sauvegarde et de gestion de documents comme Drive. Il est fourni par l’entreprise Dropbox Inc. Il propose les options de sauvegarde et de modification de documents.

Dropbox
Dropbox

Les plateformes collaboratives

L’une des plateformes collaboratives les plus populaires est Wikipédia. Il s’agit d’une encyclopédie libre qui propose du contenu dans un très grand nombre de domaines ; des sciences aux arts en passant par l’informatique ou la musique. Cette plateforme dispose également d’une base de ressources médias, nommée, Wikimédia Commons  ainsi que d’autres projets-frères. Totalement libre, cette plateforme offre aux utilisateurs la possibilité de créer de nouveaux sujets, mais aussi de donner leur avis et de modifier des sujets existants.

Wikipédia
Wikipédia

Trello est également une plateforme collaborative qui permet la gestion de projet en ligne. Lancée en Septembre 2015, la plateforme est basée sur une organisation des projets en planches, contenant des cartes qui représentent les tâches à exécuter. Les différents contributeurs d’un projet se voient assigner des tâches, dont les exécutions peuvent être suivies en temps réel. Tout comme Wikipédia, la plateforme possède une application disponible sur mobile.

Trello
Trello

L’un des espaces de travail collaboratif le plus en vogue ces dernières années est Slack (Searchable Log of All Conversation and Knowledge). Cette plateforme est qualifiée de Saas (acronyme de Software as a Service) et a été créée en Août 2013. Elle propose à ses utilisateurs des espaces de discussion organisés en canaux. Elle intègre à la fois les conversations mais aussi des services externes comme GitHub, Google Drive ou Dropbox. La plateforme dispose également d’une application mobile et d’un logiciel desktop.

Slack
Slack

Nous terminons cette liste de plateformes collaboratives par GitHub. Il s’agit d’un site web proposant l’hébergement de logiciels, de codes et de projets informatiques. Le site offre également la possibilité de contribuer à des projets existants, en suggérant des modifications (pull request) ou en copiant le répertoire du projet pour y effectuer directement les modifications (fork). Pour finir, GitHub permet aux utilisateurs de se suivre entre eux, de constituer des flux comme sur les réseaux sociaux, mais aussi de créer un wiki et une page web pour chacun des contenus hébergés.

Logo de GitHub
Logo de GitHub

 

Les outils de travail collaboratif sont devenus un moyen de plus en plus prisé pour faciliter le travail en équipe. Des solutions libres et gratuites comme Wikipédia à celle payantes ou mi payantes comme la suite Google, ces outils permettent d’optimiser le travail d’équipe.


2 thoughts on “Les outils de travail collaboratif

  1. togelsingaporehav9k.intelelectrical.com Répondre

    Ι wаnted tⲟ thawnk you for this veгy good read!!

    I definitely enjoyed every ⅼittⅼe bit of it. I havе you bookmarked to check out new things yyou post… http://togelsingaporehav9k.intelelectrical.com/bandarq

  2. казино вулкан играть на деньги Répondre

    Они просто играли в игровые автоматы слоты.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *